[MIGRATION] D’août à octobre, tous les ans, rendez-vous sur le spot d’observation pour admirer la diversité des espèces de passage !
Situé sur le haut plateau cerdan dans une zone de corridor au carrefour de la Vallée de la Têt, de l’Aude et du Sègre, le spot de migration d’Eyne bénéficie d’une place de choix pour l’observation de la migration puisqu’il offre l’avantage de pouvoir capter les flux d’oiseaux arrivant par les deux vallées (Aude et Têt). .

Le département des Pyrénées-Orientales est un lieu de passage important pour les oiseaux migrateurs franchissant la chaîne des Pyrénées en direction du détroit de Gibraltar, aussi bien en migration automnale (Eyne) que printanière (Canet). Le plateau cerdan, situé au débouché de la vallée de l’Aude (orientée Nord /Sud), et de la vallée de la Têt (orientée Nord-Est /Sud-Ouest) joue un rôle de corridor entre la chaine axiale pyrénéenne (massif du Carlit) et les massifs du Canigou et du Puigmal. Cette configuration particulière concentre une grande partie des oiseaux passant à l’Est des Pyrénées en migration automnale qui, par ce trajet, évitent les plus hauts reliefs du département.

Pour consulter le rapport de suivi de 2008 à 2017, rendez-vous dans l’onglet « coin du naturaliste ».

Pour télécharger l’affiche sur les rapaces, cliquez  directement sur l’affiche ci-dessous:20110704-090726-5626

 

Publicités