L’Oreillard Montagnard

Ce petit mammifère volant aux immenses oreilles !

Pourquoi le recherche t-on ?

Depuis 2009 à l’occasion de l’inventaire des chauve-souris de la réserve naturelle, où lors d’une prospection nocturne à l’aide d’un enregistreur aussi appelé « BatBox », les chiroptérologues du bureau d’étude Ekologics ont capté un unique son de « Plecotus sp. », nous recherchions l’oreillard montagnard (Plecotus macrobullaris de son nom scientitique). Cette espèce de taille moyenne (envergure allant jusqu’à 30 cm) se caractérisant par de très grandes oreilles pour une chauve-souris (env. 3,5 cm) a été décrite très tardivement par les scientifiques (2002) et en fait une espèce peu connue dont la répartition est encore incertaine, notamment dans les Pyrénées. Elle a été d’abord étudiée dans les Alpes, jusqu’à ce qu’une première présence aie été détectée dans la Péninsule Ibérique dans les Pyrénées basques en 2003 (Garin et al., 2003) puis à Queralps versant sud de la vallée d’Eyne dans la Vall de Núria en Catalogne en 2009.

Comment a-t-on fait ?

La suspicion de présence de l’espèce en vallée d’Eyne semblait alors d’autant plus probable. Mais pour le vérifier, la réserve naturelle a d’abord mis en place un plan d’échantillonnage avec la pose d’enregistreurs en 2015 et 2016 sur deux secteurs (bas de vallée et Pla de la Beguda) d’une part afin d’améliorer l’inventaire de 2009 mais aussi détecter davantage de sons d’Oreillards (Parera, 2016) et sa localisation pour d’éventuelles futures captures. Finalement 4 enregistrements d’oreillard montagnards classés comme « probables » ont été identifiés au Pla de la Beguda sachant que l’oreillard montagnard émet des sons très proches de ses deux cousins l’oreillard grix et l’oreillard roux partageant la même aire de présence et qu’il est très difficile de les distinguer à 100 %. Ainsi, en 2018, grâce à un financement du département des Pyrénées-Orientales et de la Région Occitanie, une étude menée par le Museu de Granollers sur deux secteurs cibles (Orri de Baix et Pla de la Beguda) avec pose d’enregistreurs et captures a permis de capturer un mâle d’oreillard montagnard au Pla de la Beguda. Une première pour le versant nord des Pyrénées ! Cette heureuse trouvaille, après presque 10 ans d’efforts au sein de la réserve naturelle, l’analyse de 13h d’enregistrements et 361 m de filets à capture posés en 2018, aura donc permis de valider la présence de cette espèce dans le versant nord des Pyrénées. Cela permettra, entre autres, d’ouvrir les portes de futures études sur l’écologie et la gestion de cette espèce rare et menacée sur l’ensemble du chaînon Puigmal-Carança tant versant nord (Site Natura 2000 Massif Puigmal-Carança) que versant sud ( Parc Natural de les Capçaleres del Ter i del Freser) et inscrite comme espèce prioritaire au plan de gestion de la réserve naturelle pour la période 2017-2028.

enregistreur

BIBLIOGRAPHIE :

ARTHUR L., LEMAIRE M., 2009. Les chauves-souris de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. Edition Biotope. 544 p.

DURAND M-O., LECOQ V., 2010 Inventaire des chauves-souris de la réserve naturelle d’Eyne (2009/2010). 62p.

GARIN, I., GARCÍA-MUDARRA, J.L., AIHARTZA, J.R., GOITI, U., JUSTE, J. 2003. Presence of Plecotus macrobullaris (Chiroptera: Vespertilionidae) in the Pyrenees. Acta Chiropterologica, 5(2):243-250

MAS M., FLAQUER C., PUIG X., LOPEZ A., 2018- Inventari dels Quiropters de la vall d’Eina-Museu de Ciencies Naturals de Granollers. 10p.

PARERA J. 2016. Pose d’enregistreurs automatiques dans la réserve naturelle de la vallée d’Eyne –Plecotus macrobullaris.1p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :