Recherche

La Vallée d'Eyne

La vallée aux 1 000 fleurs

Catégorie

Le coin des naturalistes

La science au service de la nature

Synthèse de la migration post-nuptiale du Spot d’Eyne 2018 (par François Gallon)

Pour la deuxième année, le suivi de la migration s’est effectué sans ornithologue salarié, nécessitant la présence de bénévoles pour assurer la pérennité du site.

Le comptage des oiseaux migrateurs a commencé le 17 juillet pour se terminer le 31 octobre. 102 jours de présence avec seulement 5 jours de  » repos  » causés par Les intempéries rendant difficile ou impossible toute observation.

187.620 oiseaux ont été répertoriés dont 25.418 rapaces par les 107 « spotteurs » différents venus m’épauler. Ceux ci, originaires de quasi tous les coins d’Europe de l’Ouest ( Suède — Finlande — Ecosse — Angleterre — Pays Bas — Belgique — Allemagne — Suisse — Espagne .… pour les étrangers ) ont passé de quelques heures à quelques jours sur le site. Nous pouvons ajouter 672 visiteurs de toute origine venus chercher, outre le spectacle, des renseignements sur les oiseaux et leur migration.

Pour accueillir tout ce beau monde, une cabane appartenant à la Communauté de Communes a été placée depuis l’an dernier sur le terrain appartenant à la municipalité d’Eyne, et le groupement pastoral nous a permis d’occuper cet emplacement privilégié. Des travaux de « rajeunissement » de cette cabane ont eu lieu grâce au travail de certains membres de Cerca Nature.

Quant aux résultats de ce comptage, il faut signaler un nombre important de journée avec vent de secteur Sud à Est, écartant vers le piémont pyrénéen le couloir migratoire de certains oiseaux. Lorsque ce vent « marin » n’était pas présent, la Tramontane rabattait les oiseaux sur le littoral. Pratiquement aucunes journées sans vent n’ont été enregistrées, rendant plus aléatoire la recherche des thermiques au niveau du Col de la Perche.

 

Circaète - 2018-09-20 Eyne 5b (2)
Circaète Jean-le-Blanc (crédit photo F.Gallon)

Le Spot d’Eyne est toujours le premier site français pour le Circaète Jean-le-Blanc, avec pratiquement 1500 individus comptés ( record en 2015 avec 1971 circas. ), et le premier site 2018 également pour la Bondréeapivore avec 19.421 sujets enregistrés.

 

Bondrée apivore - 2018-08-28 Eyne 35b (2)
Bondrée apivore (crédit photo F.Gallon)

 

Les Faucons crécerellette sont restés en Espagne cette année, ayant trouvé leur nourriture, la sécheresse estivale n’ayant pas impacté la péninsule ibérique. Les Vautours percnoptères nous ont privé de spectacle cet été, le couple de Villefranche de Conflent n’ayant pas niché cette année.

Milan royal - 2018-09-22 Eyne 13b
Milan royal (crédit photo F.Gallon)

Le Milan royal, tout comme la Buse variable voit sa migration décalée, bénéficiant du beau temps des dernières semaines en Europe du Nord. Le Défilé de l’Ecluse (entre Jura et Suisse) est actuellement en plein boum pour leur passage. Le Balbuzard pêcheur par contre s’est bien montré avec ses 62 individus (record du site) dont un individu se posant devant nous pour attraper et déguster une « grenouille », fabuleuses images.

Les Faucons hobereau: 76 sujets (autre record du site), sont souvent passés au milieu des nombreuses Hirondelles rustiques (77504 autre record du site).

Un Elanion blanc est venu visiter la Cerdagne, observé à 3 reprises en 8 Jours.

Nous avons attendu en vain les Grues cendrées (8) à fin octobre, maïs elles sont encore au Nord. Par contre les Grands cormorans établissent eux aussi le record du site avec 1936 individus avec une bonne partie arrivant de la Vallée de l’Aude, passant par Puyvalador et Matemale. Les Cigognes blanches ont boudé la Vallée de la Têt à cause des vents contraires, et les 15000 comptées en quelques jours à Gruissan ont suivi le littoral, poussées par la Tramontane.

Quant aux passereaux et autres fringilles, mes compétences pour leur détermination est toute relative et heureusement certains « spotteurs » m’ont bien aidé à déterminer la variété avec leurs cris migratoires. Les Martinets à ventre blanc ont une nouvelle fois fait le spectacle sur pratiquement 2 journées seulement (489). Le Guêpier d’Europe est stable par contre aucun Rollier n’a été aperçu. Les Pinsons des arbres sont encore en migration, avec les Alouettes des champs et le Pipit farlouse, ce qui explique la baisse des chiffres. Toutes les autres espèces se maintiennent quantitativement avec quelques hauts et bas, et je promets d’être plus performant à l’avenir.

Remercions maintenant toutes les personnes qui ont permis le suivi 2018, que ce soient les spotteurs et visiteurs, mais aussi et surtout la Municipalité d’Eyne, la Maison de la Vallée et la Réserve, le Groupement pastoral et l’aide précieuse de Cerca Nature. Pour la prochaine saison migratoire d’automne, nombre d’observateurs ont adhéré cette année à Cerca Nature qui « coiffera » au mieux le suivi 2019.

D’ici là, voici les résultats détaillés de 2018 !

Nom latin Nb d’observation en 2018
Coturnix coturnix
Phalacrocorax carbo 1936
Ardea cinerea 2
Ciconia nigra 49
Ciconia ciconia 42
Falconiformes sp. 9
Pernis apivorus 19421
Elanus caeruleus 1
Milvus migrans 1025
Milvus milvus 325
Gypaetus barbatus
Neophron percnopterus 3
Gyps fulvus
Circaetus gallicus 1496
Circus sp.
Circus aeruginosus 323
Circus cyaneus 4
Circus macrourus 1
Circus pygargus 44
Accipiter gentilis
Accipiter nisus 1352
Accipiter sp. / Falco sp.
Buteo sp.
Buteo buteo 219
Aquila sp. 1
Aquila pomarina
Aquila adalberti
Aquila chrysaetos
Aquila pennata 30
Aquila fasciata
Pandion haliaetus 62
Falco sp. 3
Falco naumanni
Falco tinnunculus 1017
Falco naumanni / tinnunculus
Falco vespertinus
Falco columbarius 3
Falco subbuteo 76
Falco eleonorae 1
Falco peregrinus 1
Grus grus 8
Vanellus vanellus 2
Gallinago gallinago
Numenius arquata
Tringa totanus
Tringa ochropus
Larus sp. 1
Larus melanocephalus
Chroicocephalus ridibundus 3
Larus fuscus 41
Larus michahellis 12
Columba sp.
Columba oenas 438
Columba palumbus 5089
Streptopelia decaocto
Caprimulgus europaeus
Apus sp.
Apus apus 21812
Apus pallidus
Apus melba 489
Merops apiaster 3226
Coracias garrulus
Upupa epops
Jynx torquilla
Dendrocopos major
Lullula arborea 4
Alauda arvensis 368
Hirundinidae sp.
Riparia riparia 71
Ptyonoprogne rupestris 177
Hirundo rustica 77504
Delichon urbicum 20324
Anthus sp.
Anthus campestris 18
Anthus trivialis 415
Anthus pratensis 164
Anthus cervinus
Anthus spinoletta
Motacilla flava 1380
Motacilla cinerea 105
Motacilla alba 549
Prunella modularis 6
Turdus sp.
Erithacus rubecula
Luscinia megarhynchos
Phoenicurus ochruros
Phoenicurus phoenicurus
Saxicola rubetra
Oenanthe oenanthe 2
Turdus torquatus
Turdus merula
Turdus pilaris
Turdus philomelos 20
Turdus iliacus
Turdus viscivorus 145
Hippolais polyglotta
Sylvia communis
Sylvia undata
Phylloscopus collybita 1
Phylloscopus trochilus
Regulus regulus
Ficedula hypoleuca
Periparus ater
Cyanistes caeruleus
Parus major
Oriolus oriolus 2
Pica pica
Pyrrhocorax pyrrhocorax
Corvus corone
Corvus corax
Sturnus vulgaris 2849
Passeriformes sp. 4179
Passer domesticus
Passer montanus 3
Petronia petronia
Fringillidae sp.
Fringilla coelebs 20206
Fringilla montifringilla 4
Serinus serinus 21
Serinus citrinella
Carduelis chloris 3
Carduelis carduelis 388
Carduelis spinus 6
Carduelis cannabina 93
Loxia curvirostra 6
Pyrrhula pyrrhula
Coccothraustes coccothraustes 2
Emberiza citrinella
Emberiza cirlus
Emberiza cia
Emberiza hortulana 5
Emberiza schoeniclus 7
Emberiza calandra
Emberiza sp.
Nycticorax nycticorax
Anas crecca
Ardea purpurea
Tadorna tadorna
Casmerodius albus 2

 

 

Publicités

[Résultats détaillés du suivi de la migration ornithologique à Eyne de 2008 à 2017]

Records du site en 2017:

* Pour les rapaces: 

– 1er chiffre pour le Milan royal, le Faucon crécerelle, et l’Aigle botté
– 2ème chiffre pour le Circaète Jean-le-Blanc, le Busard des roseaux, l’Epervier d’Europe et le Faucon hobereau

* Pour les autres : 
– 1er chiffre pour le Martinet à ventre blanc ( record de France à confirmer )
– 2ème chiffre pour le Pinson des arbres

104 505 observations en 2017!

Bravo et Merci à François, Romain et tous les autres bénévoles pour ce suivi !

Statistiques Spot MigrationStatistiques Spot Migration1Statistiques Spot Migration2Statistiques Spot Migration3

Coup d’œil sur les rapaces

Partez à la découverte des rapaces de nos montagnes avec l’affiche de la LPO:

20110704-090726-5626.jpg

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑